Premier contact avec l'ouest

Les premières îles de la Polynésie visitées par les Occidentaux sont les îles Marquises au 1595.

Les premiers navigateurs occidentaux avaient pour mission non seulement de conquérir et d’évangéliser, mais aussi de rapporter à la Couronne autant de richesses que possible, de l’or et des joyaux précieux triés après, mais rarement associés à des perles. Ceci est plus que probablement dû au fait que les principaux sites d’huîtres perlières se trouvent dans l’archipel des Tuamotu, une région peu accessible et composée d’une multitude d’atolls répartis sur 1 000 000 km² d’océan, parsemé de récifs et traversé par des courants capricieux.

Ces eaux avaient si mauvaise réputation que les marins les baptisèrent le dangereux archipel, les îles du deuil ou même les îles de la déception.

Les îles Marquises ont été les premières visités par les occidentaux à 1595.